Vaut-il mieux être intelligent et donc être conscient de sa propre stupidité ou être stupide et donc simplement ignorant ?

+3 votes
demandé 22-Jan par Jeanoue444 (1,300 points)
L'intelligent se pose des questions existentielles en sachant qu'il lui est impossible d'avoir de vraies réponses, seulement des hypothèses. L'intelligent veut connaitre, se renseigner, en sachant qu'il ne pourra jamais avoir toutes les connaissances. L'intelligent sait qu'il est ignorant par rapport au monde. L'intelligent est conscient de sa propre stupidité, car sait qu'il lui est impossible d'être parfait.

L'intelligence serait un cadeau ou  un fardeau ?

3 Réponses

+1 vote
répondu 22-Jan par BlackBox (23,200 points)
edité 24-Jan par BlackBox
Les deux a la fois. Rien n'est jamais noir ou blanc.

"L’intelligent" a la chance d'avoir une telle lucidité sur lui-même. Il peut alors mieux se comprendre, se remettre en question, s'améliorer en permanence.

La lucidité qu'il porte sur le monde, n'est, bien sûr, pas sans inconvénients.
Le "mal", l’imperfection, le désordre, le vide est partout pour lui, car il reste bien plus intéressant que le "bien", le "parfait" l’optimisé ou le plein.

Il ne peut interagir utilement avec quelque chose qui est déjà optimisé :
 - Le "bien" est d'un ennui mortel même s'il lui reste utile pour ce qu'il accompli.
 - Le  "mal" est, par son désordre, son imperfection, sa manière incomplète, un véritable centre d'intérêt.  

Entre le "bien" et le "mal" seul ce dernier peut encore être optimisé, amélioré, ajusté !
Se complaire dans le "bien" lui est inutile, alors, malgré tout le "mal" reste plus attractif.

De sa souffrance lucide, il en tire sa puissance.
commentée 23-Jan par Jeanoue444 (1,300 points)
Wow, c'est la première fois que je pose une question sur  le site et je ne suis pas déçue : j'aime beaucoup ta réflexion !
commentée 24-Jan par BlackBox (23,200 points)
Merci. ^^
  A vrai dire je ne trouve pas beaucoup de question comme celle que tu as posé. Alors merci aussi pour cette belle question qui ne peut assurément pas être répondu en deux lignes. Si tu en a d'autres dans le genre, n'hésite surtout pas à les poser. Ce serai un réel plaisir de pouvoir y réfléchir a nouveau.
commentée 25-Jan par Jeanoue444 (1,300 points)
Parfait alors !
commentée 31-Jan par LamimaL (3,900 points)
Je trouve le raisonnement sur le bien et le mal intéressant mais peu pertinent par rapport à la question de départ. Qu'y aurait-il de bien ou de mal dans l'intelligence ou dans la réflexion?
commentée 2-Fev par BlackBox (23,200 points)
On traite pas le bien ou le mal dans l'intelligence ou la réflexion. Mais simplement la "meilleur" manière d'aborder la réalité de notre monde, de notre société.

  Serait il mieux :

 - d'être lucide et curieux, à la recherche de savoir, de connaissance, tout en sachant qu'on est susceptible d'en souffrir.

Ou
  
 - d'être naïf, à la recherche du bonheur, réconforter dans son ignorance.
commentée 25-Oct par BlackBox (23,200 points)
edité 25-Oct par BlackBox
Pour te répondre un peu mieux, LamimaL :
Maintenant que je relis un peu tout ça je pense m'être, en effet, un peu éloigné de la question principale, en détaillant un peu trop mon point de vue sur l'idée que "L'intelligent est conscient de sa propre stupidité"
0 votes
répondu 22-Jan par XxLE cool du qcxX
en faisant un pipi sans ouvrir son urètre et son prépuce cela chatouillera  mais cela fait parti du procéssus et entrainera des infection qui pourrront mener à la mort.
commentée 23-Jan par Jeanoue444 (1,300 points)
Hé bien, en tant que représentante du genre féminin, je n'ai jamais vraiment testé l'expérience XD
+1 vote
répondu 11-Nov par LamimaL (3,900 points)
En fait, je me demande si ce qui me gêne le plus n'est pas la formulation de la question elle-même.

L'intelligent est conscient de son ignorance mais cela ne le rend pas stupide.

Parler du "stupide" est un jugement d'une personne qui se croit plus intelligente, qui pourrait être une preuve de la stupidité dudit "intelligent".

Quant à la définition de l'intelligent, c'est celui qui comprend.

Le "simple", qui ne se poserait pas de question inutiles et profiterait de la vie en suivant ses "envies", s'il le fait dans le respect de l'autre, ne serait-il pas le plus intelligent?

Questions existentielles liées

0 votes
0 réponses
0 votes
0 réponses
0 votes
0 réponses

16,751 questions

2,147 réponses

334 commentaires

127 utilisateurs

Utiliseurs les plus actifs
ce mois ci:
    Gute Mathe-Fragen - Bestes Mathe-Forum
    Bienvenue sur le portail des questions existentielles. Nous nous posons tous des questions, que ce soit des questions bêtes, philosophiques, droles, debiles ou meme absurdes. Sur ce site nous recensons donc ces questions existentielles pour le fun. Repondez aux questions existentielles posees par les autres internautes... Votez pour les meilleures questions existentielles ! Soumettez vos questions existentielles. Bon surf ;)
    ...